Forum dédié aux multiples aspects de la vie quotidienne de nos ancêtres
 
AccueilAccueil  Portail*Portail*  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Les forums thématiques sont fermés. Les documents seront en libre lecture sur Calaméo


Partagez | 
 

 L'Ecrivain Public

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'Ecrivain Public   Lun 5 Mai - 22:56

Bonsoir à toutes & à tous Wink
Voici une présentation de ce métier, si utile à nos ancêtres qui avaient malheureusement autre chose à faire que d'aller à l'école...
Le Bureau de Copistes, établi autant qu'il est possible, à l'instar de ceux qui l'ont été à Paris depuis peu d'années, offre tous les jours & à tous les instants, à toutes les classes de Citoyens, un service toujours sûrs, prompt & commode ; & aux Etrangers qui passent, ainsi qu'aux jeunes gens qui ont le malheur d'être sans place, une ressource souvent précieuse contre le désoeuvrement & les fuites.
Les prix, plus modérés qu'à Paris, sont de :
- Deux sous la page de papier à lettre de 20 à 25 lignes & d'environ 200 mots
- Trois sous celle de papier à la Telliere, d'environ 250 mots
- Les papiers plus grands ou plus petits à proportion
Et quand les particuliers exigent qu'on aille écrire chez eux :
- Trois livres la journée de dix heures de travail
- Une livre & seize sous la demi-journée.
Ce Bureau est ouvert, tous les jours ouvrables, depuis sept heures du matin jusqu'à midi & demi, & l'après-dînée, depuis trois heures jusqu'à huit.
Les personnes employées à ce Bureau sont choisies au concours parmi celles qui joignent, à une belle plume, l'avantage d'avoir fait de bonnes études, une orthographe sûre, & les attestations les plus satisfaisantes sur la discrétion, les moeurs & la fidélité.
On a la précaution de garder l'adresse d'un certain nombre d'Employés surnuméraires, qui peuvent être appelés au besoin, en cas d'affaires pressées, pour que le Public soit toujours servi avec la plus grande célérité.
Ce Bureau, ci-devant place Saint-James, à l'Hôtel de Chevrieres, est maintenant place Louis-le-Grand, maison de Janzé, au coin de la rue Saint-Dominique, dans une des pièces dépendantes du Salon des Arts.
M. Arbez, Chef.
Tiens, une tâche que l'on pourrait remettre au goût du jour...
Amitiés champenoises,
Sylvain study
Revenir en haut Aller en bas
 
L'Ecrivain Public
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prendre la parole en public
» Argent public et religions
» Techniques pour parler en public - Trucs contre le trac
» Problème d'éclairage public
» Peur de manger et de boire en public: comment s'en sortir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Ancêtres Au Quotidien :: METIERS ANCIENS :: Métiers de la rue-
Sauter vers: